Qui n’a jamais fredonné l’air de Partons la mer est belle?  Personne.  Cette chanson folklorique est une des plus connue du Canada francophone.  Je l’aime particulièrement. Elle est ma berceuse préférée.  Je dois dire que je connais peu de chanson par cœur.  Lorsque je suis devenue mère, j’ai fait l’effort de l’apprendre complètement.  Elle m’est restée.  Je l’ai chantée à mes enfants à mainte reprises et parfois même en boucle et elle m’a aidée à les calmer en cas de crise (et à me calmer aussi!).  Je lui en suis très reconnaissante.  De plus, cette chanson était celle de ma muse, Julien, alias Capitaine Jule, Brisson, mon beau-père.  Il souhaitait qu’elle lui soit chanté à ses funérailles. C’était sa seule recommandation.  Son vœux a été exaucé.  Mon amour pour cette chanson et l’histoire qu’elle porte sont toutes deux de bonnes raisons pour donner son titre à mon blogue.

Partons la mer est belle a une douce mélodie, pas étonnant que les enfants se calment. Cependant, lorsque nous nous arrêtons aux paroles, on peut rester surpris par l’histoire qu’elle transporte.  En effet, comme son titre l’évoque, la mer est belle et on part naviguer avec quiétude, mais elle peut soudainement changer et devenir terrifiante et provoquer naufrages et pertes de vies humaines.  C’est ce qui s’est passé dans cette chanson où le père d’un jeune homme partit pêcher s’est vu emporté par la mer qui s’est soudainement déchaînée.  Ensuite, on comprend que la mère du jeune homme soit heureuse de retrouver son fils au retour de ses voyages de pêche en haute mer, parce qu’elle ne sait jamais ce que la mer lui réserve et si elle le lui rendra. (Voir paroles ci-après)

Cette chanson d’auteur inconnu daterait de 1800.  Elle aurait été créée en France et ne serait apparue au Canada, en terres acadiennes, qu’en 1920.  Les paroles qu’on lui connait maintenant ont été adaptées au contexte acadien de l’époque.  La vie difficile de pêcheur, où on tramait dur pour gagner son pain quotidien.  C’est le père Anselme Chiasson de Chétican au Cap-Breton, Nouvelle-Écosse, un des grands folkloristes que le Canada ait connu, qui a contribué à populariser cette chanson dans le reste de la francophonie canadienne vers 1940 grâce à ses écrits sur les traditions acadiennes.

Aujourd’hui, que l’on soit au Québec, en France ou dans les provinces maritimes, Partons la mer est belle est chantée aux enfants encore et encore.  Elle fait partie de notre culture et contribue à célébrer la vie de marins et la mer en évoquant ses deux côtés…

Ci-contre vous entendrez une belle version folklorique et rythmée de Partons la mer est belle du groupe acadien La virée. À vos écouteurs!  https://www.youtube.com/watch?v=CyFyTK-YOk4

Pour en savoir plus sur le groupe La Virée : http://www.laviree.com/ .